top of page

La petite histoire de la chanson à textes... "La Boîte", par Zine


La petite histoire de la chanson à textes les chats
La petite histoire de la chanson à textes "La boîte"
C'est une chanson qui raconte que les apparences physiques et verbales sont parfois trompeuses, que le diable revêt ses plus beaux atours physiques ainsi que la flatterie pour nous détourner de notre chemin.


Zine en concert
Zine en concert au Court Circuit Café de Nice - années 2000


Zine s'adresse à son jeune frère qui vient de subir une déception sentimentale pour une fille l'ayant quitté pour un gars avec un scooter...Cela n'en valait vraiment pas la peine...

« N’oublie jamais que la plus belle fille du monde

A onze mètres d’intestin dans le ventre

Il faut pas regarder que la boîte... »


La Boite est un avertissement ironique adressé aux hommes. Après avoir comparé les filles de la ville aux fleurs dangereuses, Zine construit une métaphore dénonçant la notion de femme-objet et ceux qui, hommes et femmes, font prospérer cette image du corps de la femme (Dédicace spéciale aux poupées Barbie).

 

"J’ai repensé à des copains qui sortaient avec des filles au joli minois et qui se faisaient exploiter. Moi qui ai toujours été fidèle, pas toujours top model, j’avais envie de leur dire, que si on ne prête attention qu’aux apparences il ne faut pas s’étonner de se faire casser derrière.


Encore une fois avec Zine, cette chanson est une invitation à regarder au-delà des apprences et à aller en profondeur :

«Les plus pures essences sont cachées dans un tapis de mousse

C’est là tout la difficulté

Ne pas passer à côté. »


Les belles choses se méritent.
En concert, les gens rient à la fois des paroles mais aussi de l’interprétation pleine d’humour.»

Egalement, l'artiste raconte :

"Vers 16 ans, je me trouvais "super moche" et j'étais vraiment très très très complexée par cette "transformation rapide"...Il faut dire aussi que ma mère n'était pas vraiment tendre en compliments...Comme j'avais grandi trop vite et que j'étais mal à l'aise, je me cognais de partout, ce qu'on appelle "la délicatesse piémontaise", et ma mère justement m'appelait "le mammouth"...J'ai mis 15 ans à m'en remettre, et à apprécier mon corps de femme, notamment grâce au spectacle, et aux artistes femmes merveilleuses que j'ai rencontrées comme par exemple ma première maquilleuse Sandrine Alves de Nice Nord : même si j'ai pardonné à ma mère, je ne conseille pas de faire cela à vos filles ! Je me croyais "super moche" donc, mais je savais que les apparences n'étaient pas le plus important dans la vie, et j'en ai parlé dans la chanson : LA BOITE

Je vous invite à la découvrir...



Dessin de Zine qui représente "La Boîte" et le narcissique qui se regarde le nombril dans cette même boîte


Il existe plusieurs versions de cette chanson, à édcouvrir en cliquant sur l'image en bas de page.

 

C'était la petite histoire de la chanson à textes "La boîte"...




Retrouvez les paroles et les liens pour écouter en cliquant sur l'image :

 





Comments


bottom of page