top of page

La petite histoire de la chanson à textes... "Totjorn soleta", par Zine


La petite histoire de la chanson à textes totjorn soleta
La petite histoire de la chanson à textes "Totjorn soleta"
All by Myself est une chanson américaine écrite, composée et interprétée par Eric Carmen et sortie en 1975.

Elle emprunte librement son thème musical au deuxième mouvement du Concerto pour piano n°2 de Sergueï Rachmaninov, une pièce qu’Eric Carmen croyait à tort être dans le domaine public.

Elle s'est classée à la fois n°1 au Cash Box, no 2 au Billboard Hot 100 et n°12 au UK Singles Chart. Elle remporte un disque d'or avec plus de 500 000 exemplaires vendus3 et depuis, est devenue un standard.

En 1977, le réalisateur Dino Risi l'utilise comme musique de film dans Les Nouveaux Monstres, qui a pour thème la rencontre entre Ornella Muti et Yorgo Voyagis dans l'histoire Sans paroles.

En 1996, on retrouve cette chanson dans la série Friends, dans l'épisode Celui qui remplace celui qui part avec pour sujet, l'amitié entre Chandler et Joey, ainsi que dans le deuxième épisode de la quatrième saison de That's 70's show, marquant la rupture de Donna et Eric.

Une reprise par Céline Dion en 1995 rencontre le même succès, étant classée à la fois n°1 Hot Adult Contemporary Tracks, au Hot Latin Pop Airplay (sous le titre Sola otra vez), n°4 au Billboard Hot 100 et n°7 du hit Parade canadien et remportant également un disque d'or aux États-Unis.
Cette version contient un FA en voix de poitrine, tenu pendant 8 secondes.
Ceci est jugé « exceptionnel ». Au Royaume-Uni, la chanson est certifié argent 200 000 copies vendues.
Cette reprise est utilisée dans le film Prête à tout (To Die For) de Gus Van Sant. Le personnage interprété par Nicole Kidman diffuse la chanson lors des funérailles de son époux, qu'elle a fait assassiner par une bande de jeunes, ce qui donne une résonance particulière aux paroles "all by myself" et provoque le malaise de l'assistance.



Reprise en français par Jeanne Mas en 2001 : "Je vous aime ainsi"


Dans la version niçoise de 2018, Zine accentue encore plus la solitude de nombreux célibataires dans les grandes villes, dont le nombre ne cesse de grandir, ce qui a été finalement une grande dérive de toutes les théories individualistes du développement personnel :

"Non, je ne veux plus jamais devoir faire les choses seule !"

C'était la petite histoire de la chanson à textes "Totjorn soleta"...




Retrouvez les paroles et les liens pour écouter en cliquant sur l'image :

 





Comments


bottom of page