top of page

La petite histoire de la chanson à textes... "Les Chats", par Zine


La petite histoire de la chanson à textes les chats
La petite histoire de la chanson à textes "Les Chats"

Zine aux studios de la Victorine à Nice en 2008
Zine aux studios de la Victorine à Nice en 2008
Un des textes les plus bruts de Zine :
il parle de la Liberté. La Liberté comme courage d'affronter ses peurs et de sortir de sa zone de confort.

En effet, ce n'est pas parce que effectivement, il existe un danger à l'extérieur de la maison, qu'il faut avoir peut de sortir, et parfois également le danger est à l'intérieur.

De manière métaphorique, nos propres peurs sont parfois notre pire ennemi. Le danger est de rester en cage. La chanson explique également, que si l'ont oublie ses rêves, la routine peut être mortelle, alors qu'une routine disciplinaire pour atteindre ses rêves et ses objectifs est libératrice.


Zine - dessin îconique pour le chanson"Les Chats"
Zine - dessin îconique pour le chanson"Les Chats"


« Le pays à l'heure du soleil et de l'oubli » dont parle la chanson est le pays de la joie pure, celle où l'on met son focus sur les belles choses, on dirait aujourd'hui « la pensée positive ».

L'oubli dont parle la chanson est la nécessaire prise en charge des traumatismes passés et transgénérationnels afin de mieux s'en libérer, s'en épurer, et être vraiment là au présent.

Il ne s'agit pas d'un « carpe diem » décérébré où l'on profite de manière inconsciente des jouissances et plaisirs immédiats de la facilité, mais bien, ayant fait le travail de l'ombre, d'une appréciation conscientisée des plaisirs simples :

il y a une différence entre « être piloté par sa propre fuite de soi » et « choisir en conscience » après être allé dans tous les recoins de sa propre caverne et en être ressorti (mythe de Platon).

Il existe 3 versions différentes de cette chanson, à découvrir en cliquant sur l'image en bas de page.

 

C'était la petite histoire de la chanson à textes "Les Chats"...




Retrouvez les paroles et les liens pour écouter en cliquant sur l'image :

 





コメント


bottom of page