top of page

La petite histoire de la chanson à textes... "Ici et là", par Zine


La petite histoire de la chanson à textes les chats
La petite histoire de la chanson à textes "Ici et là"
La chanson "Ici et là" raconte de manière brute et très simple les injustices entre les pays riches et les pays pauvres, et également le ridicule par rapport aux problèmes de survie que rencontrent les "pauvres" de certains problèmes de "riches".

Ces injustices sont profondément enracinées dans les structures économiques mondiales et les relations de pouvoir et se manifestent de plusieurs façons, notamment dans les domaines économique, social, environnemental et politique.Elles persistent en grande partie en raison des structures de pouvoir économique et politique mondiales qui favorisent les intérêts des pays riches.

Selon les estimations de la Banque mondiale, environ 9,2% de la population mondiale vit en dessous du seuil de pauvreté extrême, défini comme vivant avec moins de 1,90 dollar par jour. Cela représente environ 734 millions de personnes en 2021.


En ce qui concerne le seuil de pauvreté relatif, qui varie selon les pays et est souvent basé sur le revenu médian de chaque pays, le pourcentage de personnes vivant en dessous de ce seuil varie considérablement d'un pays à l'autre.


Dans certains pays développés, ce taux peut être inférieur à 10%, tandis que dans certains pays en développement, il peut dépasser 50% de la population. Les données précises peuvent varier en fonction des sources et des méthodes de mesure utilisées par différents organismes internationaux et gouvernements nationaux.


Très certainement, la chanson est une critique de l'ultralibéralisme, qui met l'accent sur la primauté du marché et la libre concurrence et peut entraîner plusieurs dérives psychologiques qui ont un impact négatif sur les individus et les sociétés.

Voici quelques-unes de ces dérives dont parle la chanson : l"individualisme excessif, le manque d'empathie et de solidarité envers les autres, favorisant des attitudes égoïstes et compétitives, l'aliénation sociale avec la poursuite incessante du succès financier et de la réussite professionnelle, où les individus se sentent isolés et déconnectés des autres.

Les relations interpersonnelles peuvent être sacrifiées au profit de la poursuite du profit et du statut social, ce qui peut entraîner un sentiment de vide et de solitude, inégalités croissantes et déclin du bien-être collectif. Cela peut conduire à des politiques publiques qui privilégient les intérêts des entreprises et des élites économiques plutôt que ceux de la population dans son ensemble, et peut avoir des conséquences néfastes sur la santé, l'éducation, l'environnement et d'autres domaines essentiels.
Pendant qu'une partie de la population mondiale ne peut se nourrir et se soigner correctement, d'autres personnes privilégient par exemple le culte de l'apparence physique avec la chirurgie esthétique, leur vie réside dans la recherche incessante de la perfection physique et dans les attentes irréalistes qui en découlent, valorisant la forme physique au détriment du bien-être mental et émotionnel.

Une approche plus saine et plus équilibrée de la beauté consiste à promouvoir la diversité et l'acceptation de soi, plutôt que de chercher à se conformer à des idéaux artificiels et éphémères et pour créer un monde plus équitable, il est nécessaire de réformer ces structures et de promouvoir des politiques qui favorisent le développement durable et inclusif pour tous, et cela n'est pas encore véritablement le cas.

C'est ce que raconte la chanson.


devise du village de Peille, en latin "Vivre libre ou mourir"
devise du village de Peille, en latin "Vivre libre ou mourir"
 

C'était la petite histoire de la chanson à textes "Ici et là"...




Retrouvez les paroles et les liens pour écouter en cliquant sur l'image :

 





Commentaires


bottom of page