top of page

La petite histoire de la chanson à textes... "Le Prince Charmant"/"Lo Prince Charmant", par Zine


La petite histoire de la chanson à textes les chats
La petite histoire de la chanson à textes "Le Prince Charmant"
La chanson décline le thème universel, intemporel du prince charmant, attendu par toutes les jeunes filles persuadées que «l’amour dure tout le temps», sur tous les continents, à toutes les époques.
Mais très vite, elle prend le chemin de l’autodérision, rythmée par un air de valse, pour illustrer l’éternelle incompréhension entre les femmes, qui rêvent d’un prince charmant et les hommes trop pressés qui rêvent à des roses plus facilement accessibles ...

C’est un clin d’oeil à l’amour courtois des troubadours.

La chanson du Prince Charmant a été inspirée à Zine par plusieurs histoires vraies, et notamment la phrase :

"Mais c'est nul, parce que les roses ça se fanne !",

exactement prononcée par sa soeur.


Zine photographie par Hammt sur les escaliers d'une villa niçoise


Le texte occitan niçois est encore plus riche que la version française de l’oeuvre : « Per fins qu’embai mieu plors non deverse pi Palhon». Cette expression oubliée par certains, s’adressait à des personnes qui avaient du mal à sortir de leur chagrin.
Ce qui se traduit par « Si tu continues de pleurer comme ça, tu vas faire déborder le Paillon ».

Il faut savoir que le Paillon est un fleuve niçois presque toujours à sec, un petit filet d’eau. C’est ce que l’on appelle en géographie un fleuve Oued.



Grâce à cette chanson, Zine a représenté Nice et l'Occitanie en 2009, à l'Eurovision des langues régionales en Hollande :



La célèbre poupée "Zinette"


Voici quelques images souvenir de ce moment, vous pouvez cliquer dessus afin de les agrandir :



 

C'était la petite histoire de la chanson à textes "Le Prince Charmant"...




Retrouvez les paroles et les liens pour écouter en cliquant sur l'image :

 





Comments


bottom of page